Conseils pour une recherche d’emploi saine

De toute évidence, Internet nous a considérablement facilité la vie. Cependant, les fraudeurs ont vite fait d’exploiter ce puissant outil pour perpétrer leurs crimes. Dans le cadre de sa mission d’aider les gens à trouver un emploi, Indeed met tout en œuvre pour bloquer les contenus suspects dans ses résultats de recherche et sensibilise ses utilisateurs à la protection de leurs renseignements personnels et de leur santé financière.

Voici quelques conseils pour reconnaître les manœuvres frauduleuses et éviter de tomber dans le piège.

À faire

Vérifier les noms de domaine des adresses courriel. Les grandes entreprises utilisent des adresses courriel dont le nom de domaine correspond à l’adresse de leur site Web. Il est donc peu probable de recevoir un courriel d’une grande entreprise provenant d’une adresse yahoo ou gmail, par exemple. Si vous recevez un tel message, demandez à l’expéditeur de vous écrire plutôt d’une adresse d’entreprise. En cas de refus, restez sur vos gardes.

Vérifier soigneusement l’orthographe du nom de l’entreprise dans l’adresse courriel. Une légère modification du nom de l’entreprise passe souvent inaperçue, par exemple « Info@enterprise.com » ou « Info@entreprrise.com ». Il faut également se méfier des adresses comme « Info@entreprise.net » au lieu de « Info@entreprise.com ».

Vérifier que l’offre correspond à votre candidature. Ne vous laissez pas leurrer en vérifiant que le poste qu’on vous offre correspond à celui auquel vous avez postulé.

Se méfier des salaires, avantages et conditions trop beaux pour être vrais. Posez des questions afin de confirmer qu’il s’agit d’un emploi salarié (et non rémunéré par commissions) et que l’entreprise possède bien des bureaux lorsqu’elle propose du télétravail.

Insister pour obtenir une entrevue en personne. Une offre d’emploi sans véritable entrevue devrait éveiller vos soupçons. Les fraudeurs évitent les rencontres en personne et préfèrent communiquer par messagerie instantanée (Skype, Google Hangouts, etc.) tout en offrant du télétravail.

Toujours signaler les messages suspects à Indeed. En cas de doute sur les intentions ou les pratiques de la personne qui communique avec vous, signalez-le immédiatement à Indeed.

À ne pas faire

Ne jamais envoyer de paiement de quelque manière que ce soit à un employeur potentiel trouvé sur Indeed. Indeed interdit aux employeurs de réclamer des frais aux candidats. C’est un type de fraude courant (voir les « Types de fraude »).

Ne jamais accepter d’effectuer une transaction financière au nom d’un employeur potentiel. Ne faites jamais de virement et n’acceptez jamais d’argent sous quelque forme que ce soit en vue d’effectuer des achats pour autrui.

Ne jamais accepter d’emploi qui exige l’ouverture de plusieurs comptes ou la publication d’annonces sur Indeed ou tout autre site. Cela ferait de vous le complice de fraudeurs et pourrait vous causer des ennuis financiers ou judiciaires.

Ne jamais accepter d’avance pour un travail que vous n’avez pas effectué. Cette tactique fréquente des fraudeurs risque de vous conduire en justice.

Types de fraude

Chèque sans provision

Ce type de fraude consiste à faire encaisser par la victime un chèque sans provision. Les fraudeurs élaborent tout un scénario dans lequel ils vous font croire qu’ils sont à l’étranger et vous demandent d’encaisser un chèque pour faire des achats importants ou leur transférer de l’argent. En voici quelques exemples :

     Ils vous demandent d’acheter de l’équipement médical onéreux pour un membre de leur famille.

     Ils vont ouvrir un bureau dans votre région et vous demandent d’encaisser le chèque pour acheter des fournitures, de l’équipement ou des logiciels.

     Ils vous offrent une avance pour votre travail et vous demandent de virer le solde du chèque sur un autre compte.

Stratagème de blanchiment d’argent

Une entreprise légitime et honnête ne vous demandera jamais d’effectuer en son nom une transaction financière ou un transfert, encore moins par l’intermédiaire de Western Union, de MoneyGram ou de Bitcoin. Même s’il ne s’agit pas de votre argent, ces arnaqueurs se servent de vous pour effectuer des transactions frauduleuses à leur profit.

Expédition de colis

Un employeur digne de confiance ne demande pas à ses employés d’expédier des colis depuis son domicile. Ce type de fraude consiste à engager en télétravail un soi-disant « directeur du marchandisage » ou « adjoint à l’expédition ». Sa tâche : recevoir des colis qu’il ré-expédie à l’étranger au nom d’un client en y apposant des étiquettes affranchies reçues par courriel. Ces colis contiennent, à l’insu de « l’employé » :

  •      des marchandises achetées avec des cartes de crédit volées, qui sortent ainsi du pays en contrebande;
  •      de faux mandats postaux distribués ensuite à d’autres fraudeurs.

En guise de salaire, « l’employé » reçoit de faux chèques ou mandats postaux.

Frais illégaux

Il est interdit d’exiger des frais pour postuler à un emploi. Les entreprises qui pratiquent ce genre d’escroquerie envers les chercheurs d’emploi s’adonnent généralement à d’autres activités douteuses. Certains frais légitimes peuvent être exigés après l’embauche, par exemple pour des uniformes ou des outils de travail, mais ils sont généralement retenus de la paie de l’employé. Par ailleurs, la vérification des antécédents judiciaires est généralement à la charge de l’employeur ou exécutée sans frais par un organisme public. Vous ne devriez rien avoir à débourser. Il est illégal d’exiger des frais pour :

  •      le dossier de candidature;
  •      le recrutement;
  •      une entrevue;
  •      la formation;
  •      la mise en page ou la réécriture du CV;
  •      la vérification des antécédents judiciaires.

Consultez le site du Centre antifraude du Canada pour en savoir plus. Si une offre d’emploi publiée sur notre site ou un message d’un employeur éveillent vos soupçons, veuillez svp communiquer immédiatement avec Indeed.

Réalisé par Zendesk